warm soul // cassie
Je suis Invité
12.09.18 11:02
warm soul

Ils en ont eu un, tout un banc d'enfants perdus sur le bas-côté de la ville.

Là le requin s'est fait plaisir. Ils avaient peur.

Toujours la même ritournelle :
"Où ils sont passés, papa et maman ?
Où ils sont passés, les plus grands ?"

Shark n'avait de réponse à donner que la vérité.
"Rien, ils nous ont laissé tomber."
Puis il tendait sa main gantée.

On osait pas refuser, il y avait dans ses yeux quelque chose de solide, un rempart contre la solitude. Et puis une promesse.

Shark ne savait plus combien de temps s'était écoulé depuis la Disparition. Une chose était sûre : cet absentéisme soudain avait permis de libérer des créatures dangereuses comme lui dans un océan d'insécurité.

Rien n'est plus cruel que l'enfant.

- Hey toi, qu'il salue à celle qui pénètre son royaume.

Près des jeux du parc à l'herbe grimpante, on voit sa crinière blonde à lui se débattre entre les modules de fer rouillé. De loin, il a l'air tout seul, requin. Mais pour qu'il ait joyeuse mine comme ça, c'est sûr que c'est pas le cas.

Dans les poches du squale, il y a le trésor de plusieurs autres enfants. Des billes, une gameboy, des cartes Pokémon, plein de bonbons.

- C'est quoi ton nom déjà ? J'me rappelle pu.

Sur la structure à grimper faite de bois, Shark s'assied à la lisière du toboggan. Il fait beau là-haut, le soleil a chauffé la surface de métal au serpent tout pentu.

- J'ai trouvé des trucs super cool, tu veux voir ?

Un air de défi étire les lèvres du requin.

- Grimpe.
avatar
Je suis Cassie
0 messages
Date d'inscription : 24/06/2018
Messages : 57
Avatar : qiu tong - tamen de gushi
Age du personnage : treize ans
Voir le profil de l'utilisateur
17.09.18 17:15
warm soul
#DFBF51
@Shark
Cassie n'aime jamais rester trop longtemps à l'appartement, toute seule. Sa maison est trop silencieuse et la petite fille déteste le silence. Alors dans ces moments-là, elle décide de sortir dehors. Elle le peut, ses parents ne sont plus là pour la prévenir de ne pas s'éloigner trop loin du quartier résidentiel, sans surveillance.

Il n'y a plus de surveillance à la cité d'Ys et Cassie a oublié depuis quand. Seulement, ça n'a pas l'air de vraiment inquiéter Cassie, malgré toutes les mises en garde d'Alvah, elle aime beaucoup se balader dans la cité ou même en dehors. Avant, elle n'avait jamais vraiment pu traverser le grand pont pour découvrir la banlieue et même la forêt, un peu plus loin. Cassie se sert de son vélo pour découvrir et visiter toute l'île abandonnée par les adultes. Quelque part, ça l'aide à dissimuler le manque de Papa et Maman au fond d'elle.

Aujourd'hui, elle décide de laisser son vélo à la maison.
Aujourd'hui, elle préfère se rendre au grand parc, proche du quartier résidentiel.

Elle y va très souvent, pour s'allonger dans l'herbe verte qui a bien grandi depuis ou pour s'amuser sur la balançoire dans le coin des jeux pour les enfants. Quand elle y va, elle y croise quelques fois d'autres enfants, qu'elle connaît ou non, mais ils ont tous l'air perdu.

Aujourd'hui, Cassie veut aller au parc juste pour profiter du beau temps plutôt que de restée enfermée dans l'appartement.

La petite blonde est interpellée, ce qui la fait sursauter. Elle se retourne en direction de la voix du garçon qu'elle a entendu et elle aperçoit Shark. Le blond est perché tout en haut du toboggan, sur la structure faite de bois. Cassie doit lever les yeux pour pouvoir le regarder et en même temps, elle se rapproche doucement et timidement. Sa timidité se transforme rapidement en mécontentement lorsque le garçon lui redemande son prénom. Elle croise rapidement des bras contre sa poitrine et gonfle les joues d'un air boudeur. Elle réplique :

« Tu t'en rappelles plus ?! C'est Cassie, mon prénom. C'est pas compliqué pourtant... »


Elle marmonne ses derniers mots et elle se rapproche un peu plus encore du toboggan. En même temps, Shark lui propose de voir ses trouvailles et la défie de grimper tout en haut. Cassie n'hésite pas plus d'une seconde. Elle se plante devant l'échelle en bois et pose ses mains sur l'une des planches pour se hisser et grimper jusqu'en haut. Elle arrive assez vite à la hauteur de Shark et elle s'assit sur les genoux sur la surface, près de lui. Elle souffle un peu avant de reprendre la parole :

« Alors, c'est quoi les trucs super cool que tu as à me montrer, Shark ? »



aestheticplaylist
(merci alvah et lou pour les avatars )
Je suis Invité
22.09.18 11:13
warm soul

Elle fait la moue, Cassie. Cassie Cassie Cassie, qu'elle s'appelle.
Oui c'est vrai, Shark avait oublié (il y a tellement de noms à retenir dans sa bande).

- Ouais ouais. fait-il, les yeux qui fuient vers le lointain.

Jusqu'à ce que la gamine elle arrive à son niveau, là dans le module de fer avec plein de cordages et de machins et de marches d'escalier.

Elle dit, Montre tes trucs super cool, Shark.
Et c'est à cet instant précis que le sourire blanc et carnassier découd la fermeture de ses lèvres au squale, il plonge ses poings dans sa veste très stylée et il en sort tous ses trésors de la journée.

- Regarde !! Des cartes Pokémon... Elles sont genre trop rares et tout, elles brillent !

Il montre des Ho-Oh holographiques, un Dracaufeu shiny et même un Mew édition collector pour célébrer le premier film Pokémon jamais sorti.

Bien sûr Shark il dit pas qu'il a défoncé des têtes pour les avoir, ses rectangles en papier. Maintenant il étale son butin en éventail sur le sol, entre ses pieds à lui et ceux de Cassie. Puis il repart déjà chercher des folies au fond de ses poches, et c'est là qu'il sort des filets de billes couleur galaxie, puis sa Gameboy transparente avec des autocollants.

Couronnement du tout avec une chute de bonbons qui arrachent.

- Des têtes brûlées, t'aime ? Cap' d'en prendre plein d'un coup ?

Son sourire est grand, c'est celui d'un Roi qui descend de son trône pour partager ses plus grandes passions avec sa plèbe. Et Shark il sait, même s'il a l'air tout seul : c'est que dans les buissons y a les gens de son groupe qui grouillent. Le moindre pépin et les broussailles frissonnent, font émerger une cohorte de soldats aux casques de passoire genre Garçons Perdus de chez Barrie.

Sa poigne racle au moins cinq de ces bonbons acidulés ; il déballe tout et il tend à Cassie.

- Chiche. Montre que t'es une vraie. Et si t'y arrives...

Là, il réfléchit. La récompense, la carotte à secouer devant l'âne.

- J't'emmène là où tu veux. Et si tu veux un truc spécial, j'te l'trouverai. Juré.
avatar
Je suis Cassie
0 messages
Date d'inscription : 24/06/2018
Messages : 57
Avatar : qiu tong - tamen de gushi
Age du personnage : treize ans
Voir le profil de l'utilisateur
07.10.18 18:10
warm soul
#DFBF51
@Shark
Quelque part, même si Cassie n'est pas vraiment sûre que les trucs super cool de Shark puissent l'intéresser, elle reste quand même curieuse. Alors elle attend qu'il se décide à lui montrer ce qu'il cache jusqu'à ce que la petite fille arrive à sa hauteur. Elle le regarde sourire sans rien dire, puis le garçon plonge ses mains dans ses poches pour sortir des cartes Pokémon.

Pokémon...

Cassie n'aime pas vraiment Pokémon, elle n'a jamais vraiment compris cette envie de collectionner ces cartes et elle ne sait pas du tout comment on y joue. Seulement, Shark les lui montre quand même en étalant sur le sol entre eux deux. Il prétend qu'elles sont rares mais ce n'est pas vraiment ce qui intéresse la blonde. Comme il dit, elles brillent et ça, ça suffit pour illuminer le regard de Cassie. À son tour, elle sourit de toute ses dents, admirative :

« Oh ! C'est vrai qu'elles brillent, c'est joli ! »

Puis Shark sort sa gameboy transparente, le frère de Cassie a la même mais la sienne est rouge. Elle ne lui sert plus maintenant qu'il n'est plus là. Peut-être que Cassie pourrait la donner à Shark, peut-être...  Les billes qu'il a sorties plus tôt sont aussi jolies que les cartes mais la petite fille n'a pas le temps d'y prêter attention plus longtemps car elle voit une chute de bonbons qui piquent trop pour elle.

Cassie n'aime pas les bonbons qui piquent la langue, les bonbons trop sucrés et trop acides. Pourtant, Shark la défie d'en prendre plein d'un coup et bêtement elle répond :

« J'aime pas mais... »

Elle se coupe en voyant le garçon attraper une poignée de bonbons pour les déballer. Naïve, elle pense qu'il va en prendre la moitié et laisser le reste pour elle mais au lieu de ça, il veut qu'elle avale tous ces petits bonbons en un seul coup.

Elle déglutit.

Ses yeux rencontrent ceux de Shark, puis elle baisse le regard vers les bonbons qu'il tient dans sa main. Elle soupire, se laissant amadouer par la récompense et met tout dans sa bouche sans réfléchir. L'acidité des bonbons agresse directement sa pauvre langue sans prévenir. Elle grimace et les larmes montent rapidement aux yeux. Elle les essuie rapidement pour que le garçon ne se moque pas de sa faiblesse, pour montrer qu'elle est une vraie, comme il dit.

L'acidité passe après quelques secondes et la blonde prend le temps de terminer les bonbons. Elle se sent un peu bête d'avoir accepté pour quelque chose que Shark n'accepterait peut-être pas de faire, bien qu'il ait juré. Malgré tout, elle demande après avoir fini les bonbons qui piquent :

« Tu vois, je l'ai fait. Content alors ? Maintenant... Est-ce que tu sors dehors quand il fait nuit ? Si oui, est-ce que tu pourras m'emmener avec toi un jour ? On m'a toujours dit de pas sortir toute seule quand il fait nuit car c'est dangereux mais si tu es là, il ne devrait rien m'arriver, non ? »


Elle croise les bras et fait un peu la moue, d'un air songeur.


hrp:
 



aestheticplaylist
(merci alvah et lou pour les avatars )
Je suis Invité
09.10.18 16:13
Spoiler:
 

warm soul

And then, she did.

Shark a vu. Shark a écouté, sa gorge froisser sous la déglutition de l'acide et l'amer. La mer... Shark voudrait y aller. Mais Shark a promis d'emmener Cassie là où elle voudrait.

Requin est tranquille aujourd'hui, il écoute.

- Je sors tout le temps. Simple. Mais c'est pour aller où ?

Car Requin sans direction ne fera que errer pour ta bénédiction. Hey Cassie, on t'offre la possibilité d'un souhait, alors choisis-le, et choisis-le bien. Shark n'est jamais aussi magnanime longtemps.

C'est à son tour qu'il rafle une poignée de bonbons. Tout se déballe entre ses doigts, avec le bruit de papier qu'on déteste au cinéma pendant une scène importante. Le sucre dégueulasse tombe sur sa langue et le Requin suçote un moment. Tranquillement. Et puis moins, tout à coup. Parce que ça pique, c'est terrible, ça étrique la gorge et on aimerait pleurer s'il n'y avait personne autour.

Mais il y a CASSIE.

- J'pourrais t'emmener à la montagne. Il y a plein d'animaux là-bas. Et puis peut-être qu'il y a d'autres gens. D'autres comme nous.

Pas des adultes, cela va de soi.
avatar
Je suis Cassie
0 messages
Date d'inscription : 24/06/2018
Messages : 57
Avatar : qiu tong - tamen de gushi
Age du personnage : treize ans
Voir le profil de l'utilisateur
12.10.18 18:48
warm soul
#DFBF51
@Shark
Le sourire de Cassie s'agrandit lorsqu'elle entend Shark lui demander où elle voulait aller. Il venait d'accepter sa demande et au fond elle s'en voulait d'avoir douté de lui. Contrairement à Alvah, Shark pourrait l'emmener où elle voulait alors elle devait bien choisir son lieu de prédilection. Elle fait mine alors de réfléchir, longtemps sûrement trop longtemps.

Ses réflexions se coupent à l'entente des papiers qui renfermaient les bonbons qui se déchirent sous les doigts du garçon. Elle l'observe curieusement, prêtant attention à ses réactions. Il paraît insensible au goût trop acide de ces petites billes colorées et Cassie fait la moue. Elle se sent d'autant plus nulle d'avoir failli laisser couler des larmes le long de ses joues. Plus jamais elle ne laissera Shark la défier de manger ces satanés bonbons. Elle l'entend à peine lui proposer d'aller à la montagne, au lieu de ça, elle marmonne :

« Comment tu fais pour manger ça sans même grimacer... »


Elle se relève et contourne Shark pour s'approcher du toboggan. Elle s'assoit au bord, les jambes contre la surface métallique, il suffisait de se pousser juste un peu pour descendre en à peine quelques secondes, mais avant, la blonde se tourne vers Shark pour répondre à sa précédente proposition :

« On peut aller à la montagne oui, mais tu penses pas que c'est un peu loin d'ici ? Il doit avoir beaucoup de chemin à faire et je peux pas abandonner mes lapins trop longtemps... »


Et elle s'éloigne du garçon en se laissant descendre du toboggan. Plus le temps passait et plus c'était moins amusant de faire du toboggan. Pourtant, Cassie part quand même s'asseoir sur la balançoire juste à côté. Elle parle encore à Shark, en se balançant légèrement, les yeux rivés devant elle :

« Après, toi, tu as peut-être un endroit préféré, tu peux m'y emmener. J'ai juste envie de partir d'ici et de découvrir d'autres trucs, de nuit comme de jour. Ici, c'est ennuyeux, il y a plus rien à faire. »


Et elle hausse les épaules.


hrp:
 



aestheticplaylist
(merci alvah et lou pour les avatars )
Je suis Invité
17.10.18 23:35
warm soul

Il venait de réprimer les résidus d'acidité qui rognaient ses papilles. Au fil du temps, c'est des bonbons qui perdent leur amertume et deviennent tout doux et très bons, tu sais. Tu le sais Cassie, tu en as déjà goûtés.

- À force.

Qu'il répond au plus simple, haussant des épaules comme si de rien n'était, alors qu'au fond de lui il bombe le torse parce qu'il a réussi à faire croire qu'à lui ça ne lui a pas tordu la gorge comme un torchon.

- Hey Cassie. La montagne c'est la liberté. S'tu veux j't'emmènerai tout en haut des plus grands buildings de la ville, ceux qu'étaient pour les adultes pleins d'fric. T'sais, avec leur costard-cravate. Maint'nant l'argent t'vois ça sert plus à rien parce qu'on a plus besoin d'payer. C'que je veux, je le prends. J'le prends et personne m'en empêche.

En attestent les billes, les cartes, la Gameboy, le sang sur les mains. Le sang... Le sang et le requin.

Quand Cassie prend de la distance, Shark la regarde faire avec regret. Pas le regret qui est triste de voir quelqu'un partir, mais le regret qui apparaît quand quelqu'un fait quelque chose qui montre de l'indépendance. Car personne ne devrait avoir le droit de faire quelque chose sans que le squale ne l'ait autorisé.

Pourtant la fille elle a glissé le long du toboggan, avant d'aller rejoindre la balançoire. Un truc qu'on appelle l'influence fait que Shark copie l'itinéraire, sauf que lui il saute directement de la plateforme pour atterrir dans le sable par terre. Et puis il s'approche de Cassie, sans pour autant s'asseoir à côté. Il reste debout, appuyé contre le pied de la balançoire. On dirait qu'il se met comme ça pour garder un œil sur sa possession, Requin.

- T'as des lapins ?? Tu m'montreras ? J'veux voir. T'sais je pensais m'prendre un chien, ou bien un truc cool qu'on trouve en animalerie... Maintenant y doit plus y avoir personne pour s'en occuper. Tu rêves pas d'une énorme cour avec tout plein d'animaux ? Tu les domptes pour qu'ils t'obéissent et plus personne osera t'faire chier.

Oui, il va peut-être partir dans le dressage, Shark.
avatar
Je suis Cassie
0 messages
Date d'inscription : 24/06/2018
Messages : 57
Avatar : qiu tong - tamen de gushi
Age du personnage : treize ans
Voir le profil de l'utilisateur
22.10.18 16:25
warm soul
#DFBF51
@Shark
Peu à peu, Cassie se balance un peu plus fort sur sa balançoire. Ses mèches blondes suivent naturellement le mouvement de l'air, et elle, elle regarde toujours droit devant elle, perdue dans ses pensées suite aux paroles de Shark. La liberté, un mot qu'elle entend bien trop souvent depuis que les adultes ont disparu. Un mot qu'elle ne comprend pas trop. La liberté devrait être synonyme de bonheur et pourtant, la blonde n'arrive pas à être heureuse. Elle se force quand même à sourire, parce qu'elle ne peut pas pleurer devant Shark, déjà qu'elle avait failli avec les bonbons qui piquent. Alors elle marmonne pour ne pas éveiller les soupçons, elle essaye :

« T'as sûrement raison. Je veux bien que tu m'emmènes tout en haut des buildings, on doit bien voir les étoiles la nuit tout là haut... »

Les amis, c'est précieux. Pour Cassie, Shark est aussi précieux que tous les autres. Mais les amis, ça remplace pas la famille.

Cassie lève les yeux vers Shark qui descend de la structure en bois en sautant sans passer par le toboggan. Le garçon se pose à côté d'elle, en restant debout, un pied contre la balançoire. Cassie, continuant de se pousser d'avant en arrière, fronce les sourcils. Elle détourne le regard vers la deuxième balançoire à côté d'elle, puis reporte son attention sur Shark pour demander :

« T'as pas envie de faire de la balançoire, toi ? »

Elle voit au loin trois enfants, sûrement plus jeunes, jouer dans l'herbe. Elle se demande si eux aussi, leurs parents leur manquent, si eux aussi, ils font semblant d'être heureux. Elle s'agrippe aux cordes de la balançoires et continue de se balancer doucement, pendant que son ami à côté parle d'animaux. Au moins, eux, ils sont restés. Les lapins de Cassie empêchent qu'elle se sente trop seule. La solitude, c'est vraiment nulle. Elle acquiesce alors et répond :

« Oui j'ai deux lapins, tu pourras les voir si tu viens à la maison. Ils sont dans ma chambre. Je pourrais aussi te donner quelques trucs à mon frère qui pourraient te plaire... Il s'en sert plus de toute façon, alors tu pourras les garder. »


Surtout qu'il n'est plus là pour le voir. Cassie réfléchit quelques secondes à cette cour avec tout plein d'animaux.

« C'est vrai, j'aurais bien aimé avoir un chien aussi. Papa et Maman voulaient pas parce que c'est compliqué de s'en occuper dans un appartement et qu'il aurait été triste. J'aurais bien aimé avoir un cheval aussi, mais ça, c'est encore plus compliqué. Peut-être... Qu'on peut trouvé une maison abandonnée dans la montagne, y mettre plein d'animaux et d'autres enfants qui se sentent seuls. Je pourrais aussi prendre mes lapins comme ça et on aura plus à se soucier de la cité. »


Comme disait Shark, c'était peut-être ça, la vraie liberté.



aestheticplaylist
(merci alvah et lou pour les avatars )
Je suis Invité
25.10.18 17:38
warm soul

Shark, tu fais de la balançoire ?

- Nan, c'est pour les bébés.

Bim, Cassie. Tu viens de te prendre ça... Mais... Shark il comprend pas que ça puisse blesser, donc il continue de t'observer en train de te balancer dans le vide. Quel plaisir on ressent à aller et venir comme ça, sans fin ? C'est, on dirait, une sorte de faux espoir où tu crois que tu peux t'envoler, mais que non, ça n'arrivera jamais. Il le voit comme ça, le squale.

Mais si toi Cassie tu aimes, ben fais. Mais Shark, lui, c'est pas possible. C'est pas assez périlleux, tu sais.

- J'ai compris. On ira dans la montagne, on trouvera une ferme abandonnée, avec tout plein d'chevaux, des poules, des trucs de la ferme !! Et on emmènera tes lapins. Y a pas d'raison qu'ils restent coincés dans ta chambre.

Vaguement ça ressemble à une promesse d'enfant, genre : "Toi et moi on va se marier plus tard !!" Sans tous les engagements que ça implique. Parce que les engagements, c'est un truc d'adulte. Et Shark, qui n'est ni un bébé ni un adulte, se trouvera quelque part au milieu de tout ça. Comme le requin qu'il est, au sein d'un immense et vaste banc de poissons.

Pourtant, tous sauront qui il est.
Tous connaîtront son nom.

Roi du béton s'approche de toi, et puis dès que tu passes à son niveau, il t'attrape sec et coince la corde entre sa poigne qui te fait perdre de l'altitude puis carrément de la vitesse. Jusqu'à ce que le mouvement aérien cesse, coupé par les crocs de Shark.

Tout à coup, ça a l'air très important.

- Hey regarde-moi. Il susurre presque. J'vais nous faire sortir d'ici. Y a le passage au sud de la ville : on le prend et on trouve la montagne. On s'ra avec Octavia, avec Renard, avec Fynn et Jazz, et tous les autres aussi. On y s'ra tous. Et on l'trouvera ce coin trop bien, on saura c'que c'est d'être libres.

Il te regarde droit dans les yeux, Cassie. Si près que tu sens peut-être son souffle, à quel point son discours est sincère. Shark martyrise la plupart des gamins, mais seulement les faibles et les trop forts. Au plus profond de lui, peut-être que le désir de liberté est juste égoïste et qu'une fois arrivé en terre promise, il tyrannisera comme jamais auparavant.

Mais on peut jamais savoir à quoi ressemble l'abysse profond avant d'en avoir traversé les eaux troubles.
avatar
Je suis Cassie
0 messages
Date d'inscription : 24/06/2018
Messages : 57
Avatar : qiu tong - tamen de gushi
Age du personnage : treize ans
Voir le profil de l'utilisateur
29.10.18 16:53
warm soul
#DFBF51
@Shark
Cassie fait encore la moue quand Shark lui dit que la balançoire, c'est pour les bébés. Elle le prend pour elle et se vexe, mais elle ne dit rien. Ça sert à rien, parce que Cassie, elle aime bien faire de la balançoire. Alors elle continue à se balancer légèrement dans le vide en essayant d'oublier la remarque du blond.

En attendant, Shark reprend leur ancienne discussion et Cassie écoute quand même. Elle aurait pu ignorer si elle voulait, pour montrer qu'elle lui en voulait de l'avoir traiter de bébé indirectement mais la blonde n'est pas rancunière avec les personnes qu'elle apprécie. Shark n'a jamais été vraiment méchant avec elle, de toute façon. Les mots du garçon finissent par lui redonner le sourire. Elle s'imagine déjà là bas, avec tout plein d'animaux, Shark et sûrement les autres aussi. Elle acquiesce légèrement en restant silencieuse. Elle ne sait pas trop quoi dire. Elle ne veut pas se montrer trop enthousiaste parce qu'au fond, elle a cette petite peur, la peur qu'au final, ça ne se fera pas.

Cassie a peur des promesses, parce qu'elles sont rarement tenues. Et elle n'ose pas faire promettre Shark.

Le garçon s'approche de Cassie. Elle n'y prête pas grande attention et continue de se balancer grâce à sa balançoire, tout en pensant à cette maison et cette vie utopique à la montagne. Seulement, Shark coupe ses pensées en même temps que son élan en arrêtant la balançoire brusquement. Il attrape la corde d'une main, Cassie manque de perdre l'équilibre mais elle se tient fort aux cordes de la balançoire, voire même en serrant ses doigts autour de ceux de Shark. Elle a inconsciemment fermé les yeux en sentant l'ébranlement de la balançoire et lorsqu'elle les rouvre, Shark n'est plus qu'à quelques centimètres d'elle. Confuse, elle hausse les sourcils et Shark lui susurre de le regarder. Cassie l'écoute, elle le regarde droit dans les yeux, les lèvres légèrement entrouvertes sur le coup de la surprise. Il lui dit ces mots qu'elle espère, qu'elle attend. Peu à peu, ses lèvres se pincent et mime un léger sourire. À son tour, elle chuchote :

« T'es sûr ? »


Parce que malgré tout, la nouveauté effraie Cassie. Peut-être que là bas, il n'y aura pas de maison, pas de chiens, de chevaux ou même de poules. Toutes ces idées la rendent un peu perdue mais Shark est comme un repère pour Cassie et elle veut y croire, elle lui fait confiance.

Sensible et émotive, cette utopie lui donne envie de pleurer. Avant qu'une larme roule le long de sa joue et que le garçon puisse l'apercevoir, Cassie profite de la proximité pour descendre de la balançoire et serrer Shark dans ses bras. Elle ne réfléchit pas et se fiche de savoir si les câlins aussi, c'est pour les bébés. Elle le serre fort et elle souhaite :

« J'espère vraiment qu'on le trouvera trop bien cet endroit. »



aestheticplaylist
(merci alvah et lou pour les avatars )
Je suis Contenu sponsorisé
Page 1 sur 1 Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant
Sauter vers: