Ohana means family. Family means nobody gets left behind or forgotten × Octavia
avatar
0 messages
Date d'inscription : 30/07/2018
Messages : 7
Avatar : Ellie × The last of us
Age du personnage : 15 ans
Voir le profil de l'utilisateur
30.07.18 23:59
Octavia Barnes

FT. Ellie × The last of us

Généralités

NOM :Barnes
PRÉNOM : Octavia
Surnom :”Octavia la Juste”, “Taviaraté”
AGE :15 ans
SEXE : Féminin
ORIGINES :Ses deux parents viennent d’Ys
TALENTS, LOISIRS OU PASSIONS :Octavia fait du tir à l’arc depuis qu’elle à cinq ans. C’est sa passion, qu’elle partageait avec son frère.
Principaux traits de caractère :Attentionnée × Généreuse × Bagarreuse si besoin × Courageuse × Solitaire × Solidaire × S’attache très difficilement, depuis l’Evenement, de peur d’être abandonnée × Aide toujours le plus faible, même si elle ça la met en danger × Maladroite × Réservée

Le Passé

Tout était calme. Aucun bruit. Aucun cri, pas de coups, pas de pleurs. Juste le vent et sa respiration. Si chaque jour pouvait se passer avec le calme de cet instant la vie serait parfaite. Si ses parents pouvaient chuchoter de mots doux au lieu de hurler des insultes, la vie serait parfaite. Si les enfants pouvaient partager leurs goûters au lieu de les voler aux autres, la vie serait parfaite. Si elle pouvait aider un élève blessé parce qu’il est tombé au lieu d’un élève tabassé par d’autres, la vie serait parfaite. Si elle pouvait jouer avec les autres filles pendant les récréations au lieu les regarder, assise sur un banc, la vie serait parfaite.

Elle décocha.

Mais la vie ne sera jamais parfaite.
Ses parents ne se chuchoteront jamais de mots doux. Les enfants n’arrêteront jamais de voler et de tabasser les plus faibles qu’eux. Elle ne pourra jamais jouer avec les autres filles de son école.
Tu pleures ?
Elle renifla et s'essuya les yeux.
Non.
Elle posa son arc sur la botte de paille à côté d’elle et regarda le garçon derrière. Son frère la regardait d’un air inquiet.
Tu veux en parler ?
Non.
Jamais elle ne parlerait de ce qu’elle ressentait. Jamais elle ne dirait à personne que les filles de sa classe la traitaient comme une ratée parce qu’elle a des habits moches. Jamais elle ne dirait à personne que si elle avait des bleus en rentrant de l’école tous les soirs c’est parce qu’elle se battait pour aider des enfants qui se faisaient harceler. A personne, sauf à son frère. A son frère elle disait tout. Si il lui demandait. Jamais elle ne serait venue lui dire ses problèmes seule. Elle détestait qu’on la voit pleurer.
Oui.
Elle parla longtemps dans la nuit, et elle pleura un peu, puis elle s’allongea près de son frère et ils passèrent un moment à regarder les étoiles et le ciel.
Il avait cinq ans de plus qu’elle mais il la comprenait comme s’il avait vécu ce qu’elle racontait. Il lui donnait des conseils et la faisait rire, peu importait ce qu’il disait.


Certains enfants en rentrant de l’école se dépêchent de franchir la porte de chez eux pour prendre leur goûter, passer un moment avec leurs parents et discuter de la journée. D’autres prennent leur temps et rentrent le plus tard possible pour éviter l’atmosphère trop pesante de la maison, pour ne pas avoir à affronter leurs parents. Octavia faisait partie de cette deuxième catégorie.
C’est moi.
Aucune réponse. Comme d’habitude. Ses parents étaient bien trop occupés à se disputer. Elle fila directement dans la chambre et y trouva son frère. Il était allongé à l’envers dans son lit. Elle claqua la porte, lâcha son sac à l’entrée et s’affala à côté de lui. Au bout d’un moment elle annonça.
J’ai mon bulletin.
Fais voir !
Il se redressa, tout à coup intéressé. Depuis qu’elle était au collège, c’était lui qui s’occupait de l’administration, de signer ses bulletins et d’aller aux réunions. Elle se leva de leur lit et attrapa son sac. Ils partageaient la même chambre depuis toujours, leur appartement étant trop petit pour comporter trois chambres.
Elle lui tendit la feuille de papier, qu’il lut à voix haute avec attention. Elle défit ses converses et les envoya sous le lit.
Une fois lu, il posa le bulletin sur le bureau, regarda sa soeur et sourit.
C’est mieux !
C’était loin d’être bon, mais c’était mieux que ça n’avait été. Disons que leur situation familiale n’aidait pas à sa réussite scolaire.
J’ai baissé en histoire…
Mais augmenté en sport.
Elle voyait toujours les points négatifs, lui les points positifs.
Et puis… “Élève désireuse de progresser et d’apprendre. Continuez vos efforts.” C’est bien, non ?
Hum.
Elle changea son pantalon déchiré pour un autre jean et aperçut son frère la regarder un sourcil levé.
Quoi ? C’était les mêmes. Ils s’attaquaient à un sixième. Il a dû leur donner tout son argent. Et son pain au chocolat. Je pouvais pas…
D’accord d’accord. Mais c’est encore toi qui a été frappée.
C’est pas grave. Je m’en remettrai.
Je n’en doute pas.
Il lui adressa un sourire ravi, et ils partirent à la salle de tir pour décocher quelques flèches avant d’affronter l’heure du repas, et les regards de leurs parents.


-”Tavia la Juste, ta vie a raté”- elle avait retrouvé le morceau de papier collé dans son dos avec un morceau de scotch après les cours. Tous les jours étaient pareils. On se moquait d’elle parce qu’elle aidait les plus jeune, les martyrisés, et parce que ses vêtements étaient tous troués ou vieux, avec des tâches qui ne s’en vont plus. Alors les autres lui envoyaient des boulettes, lui collaient des choses dans le cdos, lui crachaient des chewing-gum dans les cheveux, écrivaient sur ses vêtements avec des marqueurs, vidaient son sac dans les flaques d’eau, la poussaient dans les escaliers… Pourquoi elle les laissait faire ? Parce qu’elle ne pouvait rien seule contre toute une classe. Et si elle réagissait elle rentrerait dans leur jeu, et c’était exactement ce qu’il ne falait pas faire. Et au moins, on ne lui piquait pas ses affaires, à elle.


La Cité d'Ys

Elle a grandi à Ys, pas vraiment dans le centre, mais presque, dans un petit appartement pourri, avec l'ascenseur cassé jamais réparé, au 14ème étage avec son frère et ses parents.

C’est pour elle une belle ville, n’en ayant jamais connu d’autre. Elle trouve que trop d’injustices y sont logées, du haut de ses 15 ans. Elle voudrait que tout le monde soit heureux, que personne ne soit triste et fait tout pour que les faibles soient capables de résister aux plus forts..Dans son collège… Mais elle n’est pas prise au sérieux.


L'Évènement

Le réveil sonnait. Elle ne s’était pas réveillée dès le début de la musique, le début de “Bring me to life” étant trop doux pour sortir la jeune fille de son cauchemar.
Elle se réveilla donc en sueur au son de la guitare électrique, et chercha son portable au sol sans ouvrir les yeux. Une fois le silence revenu, elle se rallongea et soupira. Puis se leva en trombe : Si son réveil sonnait, on était pas au début de la journée, elle était déjà en retard en cours. Elle s’habilla rapidement avec un T-shirt au hasard et un jean propre, attrapa son sac et son arc, puis passa rapidement dan la cuisine, attrapa sa veste et quitta l’appartement. Elle courut dans les escaliers et entama ses dix minutes de course vers le collège. Une fois devant les grilles, elle escalada le portail pour se retrouver dans un établissement vide. Aucun élève, aucun professeur, pas de secrétaire, pas de porte ouverte.

Elle avait donc fait chemin arrière en essayant de comprendre pourquoi personne n’était là. Personne sur la route non plus. Les rues étaient désertes. Elle avait oublié son téléphone sous son lit, dans la précipitation. Elle ne comprenait pas ce qu’il se passait et commençait à s’inquiéter. Son frère devait la réveiller ce matin comme tous les matins. Cela avait peut-être un lien. Elle n’avait pas non plus entendu ses parents se lever. Une fois devant la porte de l’immeuble, elle chercha les clefs. Dans son sac, ses poches, partout. Elles étaient restées sur la table. Elle n’en avait d’habitude pas besoin. Alors elle parcourut la ville. Aucun moyen de transport, aucune lumière allumée chez personne. Aucun bruit. Tout le monde était parti. Ou avait disparu. Elle ne savait pas.

Après avoir fait le tour du quartier en courant, elle s’était assise au milieu de la route et avait repris son souffle pour réfléchir, mais elle n’avait trouvé aucune raison valable à la disparition de la population. Aucune raison plausible. Rien de concret. Avec cette pensée, ajoutée à celle qu’elle devrait se débrouiller seule, et que son frère ne sera plus jamais là, elle attrapa son arc et parti à la salle de tir en laissant son sac de cours en plan. Tirer était sa seule façon de se détendre.

Le jour même, elle avait découvert qu’elle n’était pas seule. Elle avait discuté avec un garçon plus jeune qu’elle et ils avaient déduit de leur situation que les adultes avaient découvert que la ville allait être détruite, ou quelque chose d'atroce comme ça, et qu’ils ne pouvaient pas emmener tout le monde, alors ils avaient laissé les enfants. Selon cette théorie, les adultes auraient abandonné leurs enfants à une mort terrible. Abandonnée… Ca avait toujours été la plus grande peur d’Octavia… Que son frère l’abandonne, la laisse seule parce qu’elle n’était pas assez bien pour lui. Et c’était finalement arrivé...
Elle est restée quelques jours avec le garçon, mais il ne supportait pas d’être seul, d’avoir perdu sa famille, alors il a mis fin à sa douleur. Octavia l’avait retrouvé pendu avec une corde de guitare. Elle ne l’avait même pas décroché, dès la vue du corps pendant dans le vide, elle était partie en courant. C’était trop. Son frère, ses parents, et un petit garçon maintenant ? Au lieu d’être partis, peut-être qu’ils étaient morts ? Cette pensée noya ses yeux et la fit tomber pendant sa course effrénée. Il fallait qu’elle fasse quelque chose pour éviter que d’autres ne recommencent ce que le garçon avait fait… Pour éviter que d’autres abandonnent. Que d’autres l’abandonnent...

Derrière l'écran

Bonjour !!  
Mon prénom c'est Blanche, mais trouvez moi un surnom mieux, ou Octavia c'est bien  
J'ai pas vraiment de passion et VIVE LA NORMANDIE !!  

PS : Dites moi si y a un truc qui va pas, je change de suite hein  
avatar
Je suis Cassie
0 messages
Date d'inscription : 24/06/2018
Messages : 40
Avatar : qiu tong - tamen de gushi
Age du personnage : treize ans
Voir le profil de l'utilisateur
31.07.18 11:46
Bienvenue ! :yolo:

Octavia est vraiment attachante, j'ai beaucoup aimé lire ta fiche, ça donne envie de lui faire de gros câlins
L’événement avec le petit garçon est vraiment horrible par contre même si c'est malheureusement quelque chose qui doit forcément arriver dans un contexte comme celui là.

Octavia a besoin d'amour



aestheticplaylist
(merci alvah et lou pour les avatars )
avatar
0 messages
Date d'inscription : 21/05/2018
Messages : 36
Avatar : Megurine Luka • Vocaloid
Age du personnage : 15 ans
Voir le profil de l'utilisateur
31.07.18 12:20
Bienvenue à toi !

L'histoire d'Octavia est assez triste, ca donne envie de lui faire des calins
avatar
Je suis Alvah Harper
0 messages
Date d'inscription : 24/06/2018
Messages : 23
Avatar : hibiki kuze - shin megami tensei devil survivor 2
Age du personnage : 13 ans
Voir le profil de l'utilisateur
31.07.18 20:03
Je dois rp, mais maintenant j'ai envie de regarder Lilo et Stitch... le dilemme...

Bienvenue Octavia ! Je suis très originale, du coup je rejoins les autres. J'ai eu une lueur d'espoir avec le petit garçon, mais j'aurais dû me douter que ce ne serait pas une happy end J'aime beaucoup en tout cas, son but me donne envie de stalker tes rp




You take things so hard and then you fall apart



Your heart's too big for your body

avatar
0 messages
Date d'inscription : 30/07/2018
Messages : 7
Avatar : Ellie × The last of us
Age du personnage : 15 ans
Voir le profil de l'utilisateur
31.07.18 20:11
Merciiiiii
J'avais peur que ce soit pas génial alors contente que ça vous plaise !!

Owi plein, tout plein d'amour

Regarde Lilo et Stitch, c'est plus important
avatar
Je suis Le Conteur
0 messages
Date d'inscription : 04/09/2012
Messages : 146
Voir le profil de l'utilisateur
31.07.18 21:25
Fiche validée

Bienvenue sur Away ! Ta fiche est validée, tu peux désormais commencer à jouer. Si ce n'est pas déjà fait, n'oublie pas de te rendre dans ton profil pour indiquer la provenance de ton avatar, l'âge de ton personnage et mettre un lien vers ta présentation. N'hésite pas à me contacter par MP si tu as le moindre problème, des questions ou des suggestions. Surtout, amuse-toi bien !


Compte administratif
Pour tout problème, question ou suggestion, n'hésitez pas à me MP !
Je suis Contenu sponsorisé
Page 1 sur 1 Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant
Sauter vers: