Lost in the sea • Libre
avatar
0 messages
Date d'inscription : 21/05/2018
Messages : 36
Avatar : Megurine Luka • Vocaloid
Age du personnage : 15 ans
Voir le profil de l'utilisateur
23.05.18 21:44
HRP:
 


 
April avait passé la journée au sein de son appartement. Elle était perdue dans ses pensées depuis le fameux jour où les adultes avaient disparu. Elle se demandait ce qu’allait devenir les enfants abandonnés des adultes et se posait des questions sur le devenir de la cité d’Ys. Elle pensait également à ses parents et à l’endroit où ils pouvaient être actuellement. Parce que oui, ils devaient bien être quelque part. April ressentait un sentiment d’incompréhension et de doute. La seule chose qui lui était sûre était le fait qu’elle ne pouvait pas faire grand-chose pour changer la situation. Pour l’instant elle se devait de continuer à vivre au mieux qu’elle pouvait, c’est ce que ses parents auraient voulu qu’elle fasse. Même si elle était très affectée par leur disparition, ce n’était pas une raison pour se laisser dépérir. Après tout elle n’était pas à plaindre, elle avait pour l’instant de quoi se nourrir et un très vaste appartement où elle pouvait loger confortablement.

En cette douce fin d’après-midi, elle décida de sortir prendre l’air un moment. Ce n’était pas bon de rester à la maison sans rien faire. Elle opta pour aller faire un petit tour à la plage. Cela faisait quelques temps qu’elle ne s’y était pas rendue et la jeune fille avait envie de voir la mer. Après tout, elle avait la chance de vivre sur une île magnifique, il serait bête de ne pas profiter du paysage.

Munie d’un simple sac comportant ses clefs et quelques bricoles, April partit de chez elle d’un pas léger. Dehors tout était calme, le silence régnait sur la cité. La ville qui était autrefois pleine de vie s’était  transformée en ville fantôme. Les lieux d’habitude si dynamiques étaient devenus silencieux et vide de vie.  La jeune fille n’avait rencontré personne en chemin et ne mit pas bien longtemps pour arriver sur la plage.

Elle avait déposé son sac sur le sable et avait enlevé ses chaussures pour se sentir plus à l’aise. Elle était debout, en train d’admirer le paysage, ses longs cheveux roses se balançant au grès du vent. Les pieds au contact même du sable, ses yeux bleus scrutaient la mer. La vue qui s’offrait à elle était tout simplement magnifique. April laissait ses pensées venir puis repartir, cela lui faisait du bien de regarder l’horizon. Mais le soleil n’allait pas tarder à se coucher et la jeune fille devrait penser à rentrer chez elle. Le crépuscule arrivait à grande vitesse. La nuit rien n’était sûr, il pouvait se passer tout et n’importe quoi, surtout après la disparition des adultes.

 
avatar
Je suis Lou
0 messages
Date d'inscription : 16/06/2018
Messages : 38
Avatar : ochako uraraka - boku no hero academia
Age du personnage : dix ans
Voir le profil de l'utilisateur
17.06.18 20:13
we go pit-pat pit-pat pit-pat to know what what lies in our hearts even now I'm only just holding flowers you walk click-clack click-clack click-clack far far away

a drop in the ocean
Splatch splotch splatch splotch.

Lou rit aussi fort qu'elle peut, aussi fort qu'elle veut.
Aussi étrange que cela puisse paraître – elle habite dans cette ville depuis cinq ans, quand même –, Lou ne s'est jamais approchée aussi près de la mer. Papa et Maman étaient toujours trop occupés pour l'emmener sur le sable chaud et les vacances se passaient toujours chez Mamie. Alors, en attendant, Lou rêvassait de ses vagues d'un bleu profond qu'elle arrivait à voir au loin, à la fenêtre de sa chambre.
Mais maintenant qu'il n'y a plus personne pour lui dire « on ira une autre fois, peut-être », Lou en profite et pas qu'un peu. Les jambes enfoncées dans la mer jusqu'aux genoux, la jupe qui se noie dans l'eau salée et Hime qui semble s'amuser tout autant qu'elle, Lou a l'impression de redécouvrir la joie. C'est fou comment un peu d'eau peut la rendre aussi heureuse. Elle joue à courir après son husky jusqu'à être à bout de souffle, jusqu'au manquer de s'étouffer tellement elle rigole, jusqu'à rebrousser chemin parce que la mer monte bien plus vite qu'elle ne le pense.
En regardant la mer, Lou a l'impression d'être libre.
Alors qu'elle n'est même pas sûre de réellement connaître les notions de « liberté ».

Splatch splotch splatch splotch.

Bientôt un peu trop essoufflée, Lou ralentit et patauge dans l'eau. Le regard tourné vers le ciel, elle se demande si ce n'est pas l'heure de rentrer en voyant le soleil se rapprocher de plus en plus de l'horizon. Lou n'aime pas être dehors lorsque le soleil n'est pas haut dans le ciel, elle a peur d'être encore en train de se promener dans les rues après que la nuit soit tombée. À force d'entendre ses histoires sordides au journal de vingt heures, Lou a appris à être effrayée de la nuit – apparemment, des personnes qui pourront potentiellement lui faire du mal sont à chaque coin de rue lorsque le soleil et remplacé par la lune.
Son regard se tourne vers la plage en essayant de retrouver la route d'où elle vient. Mais tout ce qu'elle trouve est une autre personne, debout dans le sable, un peu trop loin pour la voir parfaitement. La bouche de Lou prend la forme d'un petit o, s'arrêtant une petite seconde puis elle appelle Hime et elle reprend sa course, cette fois-ci en direction de la silhouette dans le sable.
Une fois ses pieds hors de l'eau, Lou remet ses petites sandales à ses pieds, qu'elle tenait dans ses mains durant tout ce temps, et elle s'approche rapidement de ce qu'elle devine être une fille au fur et à mesure qu'elle se rapproche.
(Une seconde d'hésitation durant laquelle Lou se demande si cette personne ne fait pas partie des « gens méchants qui viennent à la tombée de la nuit »… mais la pensée disparaît aussi vite qu'elle apparaît.)

La jupe aussi dégoulinante d'eau salée que sa chienne et du sable collé aux jambes, Lou arrive assez proche de la fille pour qu'elle puisse l'entendre :

« Bonjour madame ! » (n'importe quelle personne plus grande que Lou de quelques centimètres se voit tout de suite être affligé d'un « monsieur » ou « madame »). « Ils sont super beaux tes cheveux ! C'est ta couleur naturelle ? »

Lou ne voit pas souvent des gens avec des couleurs étranges dans leurs cheveux. Elle ne sait pas non plus que les colorations existent, et que le rose n'est pas une couleur naturelle. Elle se dit juste que c'est très rare, comme les yeux vairons.

avatar
0 messages
Date d'inscription : 21/05/2018
Messages : 36
Avatar : Megurine Luka • Vocaloid
Age du personnage : 15 ans
Voir le profil de l'utilisateur
17.06.18 22:03

 
April s’apprêtait à remettre ses chaussures pour rentrer chez elle. Mais sa démarche s’arrêta aussitôt qu’ elle vit au loin deux silhouettes s’approcher vers elle. Elle s’aperçut rapidement qu’il s’agissait d’une petite fille accompagnée d’un chien. Un Husky si April ne se trompait pas. Ces deux là ne mirent pas bien longtemps à la rejoindre.  April fut d’abord surprise. Elle ne s’attendait pas à rencontrer quelqu’un sur la plage, surtout à ce moment là de la journée. Mais une fois à proximité, April évalua que l’inconnue, tout comme le Husky, n’avait absolument pas l’air d’être une menace et qu’elle n’avait pas de quoi s’inquiéter.

Le visage d’April afficha rapidement un sourire quand elle entendit la petite fille l’appeler « Madame ». Après tout elle n’avait que 15 ans et elle était loin d’être une madame. Et dans une ville où il n’y a plus d’adultes, l’appeler ainsi était plutôt ironique !

« Bonjour !  » Dit-elle calmement, le sourire aux lèvres. « Merci ! Non, ils ne sont pas naturellement roses haha ! C’est une coloration.  A la base je suis brune. »  Ses joues étaient devenues rouges pendant l’espace de quelques secondes. Cela lui faisait plaisir qu’on la complimente sur ses cheveux.

Son regard se porta ensuite sur le Husky qui était totalement trempé. April n’avait jamais eu d’animal de compagnie et elle était un peu sur la réserve. Elle ne savait pas comment s’y prendre avec les chiens. Elle en avait même un peu peur. Bien que celui-ci n’avait pas l’air méchant  la jeune fille redoutait qu’il ne lui saute dessus et qu’il la fasse tomber à la renverse.

« C’est le tien ? Il s’appelle comment ?  » Elle pointait du doigt le chien, tout en veillant à garder de la distance avec lui.

 
avatar
Je suis Lou
0 messages
Date d'inscription : 16/06/2018
Messages : 38
Avatar : ochako uraraka - boku no hero academia
Age du personnage : dix ans
Voir le profil de l'utilisateur
21.06.18 10:28
we go pit-pat pit-pat pit-pat to know what what lies in our hearts even now I'm only just holding flowers you walk click-clack click-clack click-clack far far away

a drop in the ocean
Lou semblait être en admiration devant ses cheveux – bien qu'ils soient d'une couleur que la jeune fille n'appréciait pas réellement, bien qu'elle ait l'impression que ce soit une obligation d'aimer le rose à son âge. Lou, elle n'a jamais compris pourquoi elle devait aimer le rose, ni pourquoi tout le monde semble être sûr et certain qu'elle aime cette couleur. Oh, elle ne déteste pas le rose ; loin de là. Mais elle préfère de loin le jaune ou le vert.
Mais, qu'elle aime le rose ou non, ça n'empêche de que les cheveux de cette fille sont vraiment très joli et que Lou rêverait d'avoir les mêmes. Mais tout ce que Lou sait faire pour prendre soin de ses cheveux, c'est appliquer le démêlant à l'orange après la douche – c'est mieux que rien !

« C'est quoi une coloration ? » Lou a du mal à s'imaginer à quoi ça peut bien servir de changer la couleur de ses cheveux. Le rose, ce n'est pas une couleur naturelle ? Et puis, comment ça fonctionne ? Il faut peindre ses cheveux comme on peint sur une feuille ?

Puis, Lou se rapproche d'Hime, elle passe sa main dans son pelage mouillé et elle se dit que, ce soir, ce sera un bon bain pour tout le monde. Il faudra juste faire attention à l'eau ; la dernière fois, elle en avait trop utilisé et l'eau était devenue glacée d'une seconde à l'autre.

« Oui ! Elle s'appelle Hime » elle passe à nouveau sa main dans son pelage qui sent bon la mer et le sable. « Elle est toute gentille, ne t'inquiète pas ! Bon, évite de te coller à elle si tu ne veux pas finir toute mouillée, mais sinon elle est vraiment utile quand il fait froid le soir ! »

(Lou n'a toujours pas trouvé comment allumer le chauffage à la maison…)
Lou, les jambes fatiguées et encore un peu à court de souffle, s'assied dans le sable et invite la jeune fille à faire de même si elle le souhaite. Puis, Lou reprend :

« Moi, c'est Louann, mais tout le monde m'a toujours appelé Lou. Enfin, à part la maîtresse mais elle, elle était trop stricte ! » Lou rigole doucement. Parfois, elle en oubliait presque son vrai prénom, tant on ne l’appelait que par son petit surnom. « Ce que je veux dire, c'est que tu peux m'appeler Lou ! Et toi, c'est quoi ton nom ? »

avatar
0 messages
Date d'inscription : 21/05/2018
Messages : 36
Avatar : Megurine Luka • Vocaloid
Age du personnage : 15 ans
Voir le profil de l'utilisateur
22.06.18 16:51

 
« Une coloration c’est quand on change la couleur de nos cheveux ! Je ne sais pas trop comment ça fonctionne mais en gros on applique une espèce de substance sur les cheveux, on les rince et ils deviennent d’une autre couleur, c’est un peu comme de la peinture haha »

Étant donné que la jeune inconnue était beaucoup plus jeune qu’April il était normal qu’elle ne sache pas autant de choses qu’elle.  Ça ne lui posait d’ailleurs aucun problème de répondre à ses questions, bien au contraire.

Son Husky s’appelait donc Hime. C’était un joli nom. April fut un peu rassurée quand elle entendit qu’elle n’avait rien à craindre. Après tout la chienne avait l’air inoffensive, la jeune fille n’avait pas de quoi s’inquiéter. Mais elle  ne pouvait s’empêcher de garder un œil sur l’animal. Au cas où.

Suite à l’invitation de jeune fille, April s’installa dans le sable près de celle-ci. Et dire qu’elle s’apprêtait à rentrer chez elle il y a encore quelques minutes et qu’elle se retrouvait à faire connaissance avec une parfaite inconnue. Elle n’aurait jamais pensé ça ! Bien que réservée, April était ravie d’apprendre à connaître une nouvelle personne.

« Enchantée Lou ! Moi je m’appelle April. Je n’ai pas de surnom comme toi donc appelle moi directement par mon prénom ! » La jeune fille lâcha un petit rire. C’est vrai qu’on avait jamais eu l’occasion de l’appeler autrement que par son prénom, même ses parents la désignaient ainsi. « Tu as quel âge en fait ? Moi j’ai 15 ans ». Sans attendre la réponse de Lou, elle enchaîna :«  La mer et si belle… J’adore le paysage.» Les yeux d’April se portaient sur l’horizon, elle ne se lassera jamais de cette vue.
 
avatar
Je suis Lou
0 messages
Date d'inscription : 16/06/2018
Messages : 38
Avatar : ochako uraraka - boku no hero academia
Age du personnage : dix ans
Voir le profil de l'utilisateur
27.06.18 10:42
we go pit-pat pit-pat pit-pat to know what what lies in our hearts even now I'm only just holding flowers you walk click-clack click-clack click-clack far far away

a drop in the ocean
Malgré les explications de la fille, Lou a encore un peu de mal à se figurer ce qu'est une coloration. Elle bloque surtout au moment de « rincer » – comment c'est censé fonctionner si on nettoie ses cheveux ensuite ? La coloration ne se s'enlève pas si on fait ça ? Mais Lou ne cherche pas plus loin, elle se dit juste que ça sert à mettre de jolies couleurs dans les cheveux, parce qu'on ne peut pas naître avec.
Lou, elle n'a jamais pensé à changer de couleur de cheveux – sans doute parce qu'elle ne connaissait pas l'existence de produits capables de ce genre de choses. Mais maintenant, elle y pense un peu. Elle aimerait bien un peu de vert… oh, ou bien du bleu ?

Hime s'allonge sur ses genoux et, avec un sourire doux, Lou passe à nouveau sa main dans son pelage encore trempé. Elle aussi va être trempée si Hime reste là, enfin elle l'est déjà et puis, elle s'en fiche un peu… mais Lou risque de tomber malade si elle ne rentre pas vite. Là, tout de suite, elle n'a pas vraiment envie de rentrer – elle a envie de penser qu'elle vient tout juste de se faire une toute nouvelle amie. Il lui en faut peu, pour considérer quelqu'un comme son ami – mais la jeune fille ne l'a ni repoussée, ni ignorée et en plus, elle lui parle gentiment. Pour Lou, c'est le début d'une toute nouvelle amitié !
Elle lui sourit aussi tendrement qu'elle lui parle.

« Il est joli ton prénom ! » Lou rigole ; la jeune fille s'appelle comme son mois de naissance. « Woah, t'es beaucoup plus vieille que moi... je n'ai que dix ans ! »

Puis, sur les mots d'April, son regard quitte sa chienne pour se poser sur l'horizon.
Lou plisse les yeux pour ne pas être aveuglée par le soleil, puis ses yeux glissent vers les vagues qui semblent calmes. Elle prend un moment pour en écouter le bruit, chose qu'elle n'a pas vraiment pris le temps de faire depuis qu'elle a mis un pied dans le sable, trop occupée à courir un peu partout et à s'amuser. Lou n'avait pas remarqué le calme de la plage avant ça… Elle a presque l'impression d'avoir manqué de peu de passer à côté de quelque chose d'exceptionnel.
(Elle aurait bien voulu enregistrer le son des vagues pour l'écouter pour s'endormir, mais Lou ne sait pas comment le vieux caméscope de Papa fonctionne…)

« Oui, c'est très joli... » Lou serre sa chienne contre elle alors que l'air s'adoucit tout doucement. « C'est la première fois que tu viens ? Moi, mon papa et ma maman, ils ont jamais voulu m'amener... ils disaient toujours qu'ils avaient pas le temps, du coup je suis venue toute seule comme maintenant, moi, j'ai le temps... » une petite mine boudeuse remplace son sourire pendant une petite seconde. « Pourtant, j'ai pas mis beaucoup de temps pour venir ici ! »

Puis, elle rigole et elle se tourne vers April.

« Tu sais ce qui serait sympa ? C'est une maison au bord de la mer ! Comme ça, on a pas d'excuse pour pas venir et puis on peut même dormir en écoutant le son des vagues... »




avatar
0 messages
Date d'inscription : 21/05/2018
Messages : 36
Avatar : Megurine Luka • Vocaloid
Age du personnage : 15 ans
Voir le profil de l'utilisateur
28.06.18 13:29

 
Un sourire aux coins des lèvres d’April apparut quand celle-ci apprit que Lou n’avait que dix ans. Elle était donc bel est bien son aînée. Il n’était pas bien difficile de le deviner cela dit.  Lou était si jeune ! Beaucoup trop jeune pour être séparée de ses parents... Comment elle faisait depuis la disparition des adultes ? Elle arrivait à s’en sortir ? Cela donnait envie à  April de prendre soin d’elle. Et ça, même si elles ne se connaissaient à peine.

Toujours assise dans le sable, April observait Lou qui était collée à sa chienne. La jeune fille semblait elle  aussi  apprécier le paysage qui s’offrait à ses yeux. Après tout, on ne pouvait qu’aimer regarder la mer et entendre le doux son de l’eau.

April se sentie rapprochée de Lou quand celle-ci lui dit que ses parents n’avaient pas le temps de l’amener à plage. Tout comme elle, la jeune fille avaient des parents occupés. April savait ce que c’était. Son père et sa mère étant toujours pris par le travail, celle-ci avait pris l’habitude de ne pas passer beaucoup de temps avec eux. C’était assez triste mais elle ne leur en voulait absolument pas.

« Non ce n’est pas la première fois que je viens à la plage, mais j’y vais rarement ! Je devrais venir plus souvent, c’est magnifique. » Elle n’ajouta rien par rapport au fait que tout comme elle, ses parents n’avaient pas eu l’occasion de beaucoup lui consacrer du temps. Depuis la disparition des adultes, parler d’eux était peut-être un sujet sensible pour Lou.  

April ne pu s’empêcher de rigoler en même temps que Lou quand celle-ci lui parla de maison près de la mer. C’est vrai que ça serait vraiment bien de pouvoir habiter ici et d’avoir la plage à proximité de chez soi. Même si l’appartement d’April n’ était pas bien loin, elle ne dirait pas non à se rapprocher encore plus de la mer. « Tu as raison ! J’adorerai passer mes journées  et mes nuits dans une maison ici ! Ca doit être super agréable !  » Dit-elle les yeux plein d’étoiles et le sourire aux lèvres. « Mais je suis aussi très bien dans le quartier résidentiel, je pense que j’aurai du mal à quitter mon appartement ».

Suite à ses mots, la jeune fille leva les yeux au ciel. La nuit approchait à grand pas. Était il raisonnable pour elles de rester à discuter ici ? Elle avait sa réponse. Il valait mieux ne pas prendre de risque, surtout que Lou était très jeune.« Je sais que l’on vient à peine de se rencontrer mais je pense que nous devrions rentrer chez nous, la nuit ne va pas tarder à arriver. En plus tu es trempée, je ne veux pas que tu attrapes froid. » April dit cela d’une voix posée et douce. Elle se leva, passa une main sur ses vêtements pour enlever le sable qui était resté collé sur ses vêtements et elle tendit la main vers Lou pour l’aider à se relever.

 
avatar
Je suis Lou
0 messages
Date d'inscription : 16/06/2018
Messages : 38
Avatar : ochako uraraka - boku no hero academia
Age du personnage : dix ans
Voir le profil de l'utilisateur
03.07.18 18:30
we go pit-pat pit-pat pit-pat to know what what lies in our hearts even now I'm only just holding flowers you walk click-clack click-clack click-clack far far away

a drop in the ocean
Lou regretterait presque de ne pas être allée à la plage un peu plus tôt ou de ne pas avoir insisté un peu plus auprès de Papa ou Maman. Mais maintenant, elle est là, alors elle n'a plus besoin de s'en plaindre ou de rêvasser à la fenêtre de sa chambre. Peut-être qu'elle devrait aller chercher la tente de camping qu'il y a dans un coin du garage et vivre ici, maintenant ? Lou oublie cette idée bien rapidement – elle a déjà peur de traîner dans son voisinage après vingt-et-une heure, alors si c'est pour passer la nuit à la belle étoile, dans un lieu où elle n'a mis qu'une seule fois les pieds… Pas une bonne idée, non !

« Oui, je pense que moi aussi je pourrais pas abandonner ma maison... » un sourire remplace bien rapidement sa mine un peu triste. « Et puis, le sable c'est joli et tout, mais on s'en met partout ! » Elle appuie son propos passant vigoureusement sa main dans les poils d'Hime pour retirer les grains de sable. « Je pense que ça doit être amusant deux minutes, mais quand tu dois te laver dès que tu sors un tout petit peu... »

Oui mais ça a l'air tellement cool de vivre à la plage ! Mais elle se démene déjà pour essayer de garder la maison propre – Papa détestait quand il y avait de la poussière partout ou des poils de chien au sol –, même si Lou n'arrive pas à passer le plumeau au-dessus des grands étagères et que les fenêtres sont trop hautes pour qu'elle puisse les nettoyer correctement. Alors si en plus, elle doit repasser tous les jours pour nettoyer le sable, elle en aura bien rapidement marre et la maison finira par être invivable au bout de quelques jours… C'est déjà bien qu'elle la nettoie un minimum !
Lou hoche la tête en voyant que le soleil se rapproche de plus en plus de l'horizon. C'est vrai il faut rentrer… Elle sourit à April, un grand sourire dont seule elle connaît le secret.

« C'est pas grave ! On pourra avoir tout notre temps pour parler une autre fois. »

Lou attrape la main de la jeune fille et elle se relève en essayant de ne pas trop pousser Hime. Puis, elle ne lâche plus sa main, presque comme quand elle se balade en ville avec Mamie – réflexe inconscient mais rassurant. Lou ne s'en rend même pas compte. Elle se met en route en essayant de se souvenir d'où elle vient, puis elle se dirige vers le premier chemin qu'elle voit. Elle désigne du doigt la Cité, quelques immeubles qui se détachent du ciel.

« Ma maison est quelque part par là ! Ça te dit de venir manger chez moi ? J'ai de quoi faire des sandwichs, t'aimes bien les sandwichs ? »




avatar
0 messages
Date d'inscription : 21/05/2018
Messages : 36
Avatar : Megurine Luka • Vocaloid
Age du personnage : 15 ans
Voir le profil de l'utilisateur
04.07.18 21:44

 
April fut un peu surprise quand Lou ne lâcha pas sa main une fois celle-ci relevée. Elle était étonnée que la jeune fille soit aussi proche avec elle. Mais cela ne la dérangeait absolument pas. Au contraire. Elle trouvait ça adorable ! Elle avait l’impression d’être un peu comme sa grande sœur, c’était mignon.

Un petit sourire apparu sur son visage quand Lou lui proposa de venir manger chez elle. Elle non plus n’avait pas l’air de vouloir qu’elles se séparent maintenant. Les deux jeunes filles venaient à peine de se rencontrer alors pourquoi dire non à rester encore un moment ensemble !

La jeune fille regarda Lou et acquiesça de la tête. « Oui j’aime bien les sandwichs ! Je te suis, ton chez toi ne doit pas être bien loin ! ».  April était contente de pouvoir encore passer du temps avec sa nouvelle amie. Celle-ci resserra  la petite main de Lou pour lui montrer son enthousiasme. « Allez dépêchons nous, la nuit tombe ! »

Toujours main dans la main, les deux jeunes filles se mirent en route en direction de chez Lou, laissant derrière elles la mer et le sable doux. April savait qu’elle allait vite revenir à la plage, peut-être accompagnée de sa nouvelle amie et d’Hime qui sait ?
 
Je suis Contenu sponsorisé
Page 1 sur 1 Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant
Sauter vers: